Tournedos béarnaise

Cette fois-ci, c’est moi, Laurence, la cadette, qui me colle à la présentation de nos délicieux mets.

Aujourd’hui, le chef nous a fait une blague qui s’est révélé être une surprise fort agréable, il a changé de menu à la dernière minute, avec la complicité de notre déléguée courses, Elza… Heureusement d’ailleurs ! Et Chef n’y a pas encore été de main morte : double zakouski, entrée pas des moins copieuse, plat simple, mais tellement bon et dessert traditionnel que, pour la quatrième fois, nous n’avons pu déguster à table faute de temps et surtout au détriment des mangeurs gargantuesques du groupe. Il faut dire que notre vitesse grand V des premiers cours à tendance à s’effriter.

Soit, je suis certaine que vous n’en pouvez plus de mon suspens, c’est pourquoi…. TADAM… La table:

Décoration de table

Au menu : loup de mer à l’orange et aux baies roses, surprenant, hein ? Vous en auriez goûté, vous en auriez repris, car c’est divin ! Mais pourquoi se contenter d’un zakouska (eh oui, au singulier, ce mot russe s’écrit avec un « a »… Rigolez pas, on a des exceptions ridicules du même genre en français : syllabus-syllabi, agendum-agenda… Mais bon, je vous l’accorde, il n’y a que les romanistes prétentieux qui font la différence).

Donc pourquoi se contenter d’un zakouska quand on peut en avoir deux (de zakouski) ? C’est pourquoi, nous avons accompagné le loup de mer avec des scampi au lard… si, si, des scampi et des tranches de lard, du poisson et de la viande; mélange que nous avions déjà réalisé la semaine dernière avec les paupiettes de volaille à la truite fumée… mmh, un régal !

Bonne mise en bouche, mais ne nous arrêtons pas en si bon chemin…. TADAM…. L’entrée:

Scampis au lard

Des soufflés aux fromages:

Soufflés au fromage

Soufflés au fromage

Dans la dariole, soufflé au gruyère, dans la feuille, soufflé au bleu, dans la petite soupière, soufflé au jambon fumé, le tout dans un décors très végétal comme d’habitude dans le groupe de Christiane !

Et maintenant le clou du spectacle, pour lequel, nous peinons à faire encore une petite place, vu la richesse alimentaire et calorique des soufflés… TADAM… Le plat principal :

Tournedos sauce béarnaise

Tournedos sauce béarnaise

Ce n’est pas sans une force herculéenne qu’il fallut battre la sauce béarnaise au dépit de ces dames – heureusement que ces chers Messieurs étaient là pour relever le coup de poignet. Béarnaise montée à chaud, s’il vous plait (ben non, c’est pas de la béarnaise Mora que quand tu ouvres le pot, c’est prêt à manger, hein !). Après ce tour de force, il fallut redoubler de prouesses pour la construction titanesque du pont IX, de trois à cinq étages pour les élèves les plus vaillants. Le banquet pantagruélique se conclut par l’apothéose… TADAM… Le dessert:

Tarte au sucre

La tarte au sucre. Mais, supplice de Tantale, nous ne pûmes manger ce délice pourtant là devant nos yeux, tout chaud sorti du four, avec une odeur alléchante et ce, car le temps était à nos trousses… Il était l’heure de nettoyer !

Vin Côtes du Rhone

Pour les disciples de Bacchus, voici le délicieux breuvage que notre désormais célèbre délégué vin, Roland, nous a choisi cette semaine-ci.

Il va sans dire qu’après un tel festin, Morphée nous a ouvert grand les bras une fois de retour à la maison. C’est pourquoi, je vous dit à tous : au revoir et à la semaine prochaine pour de nouvelle aventures gastronomiques.

[ Laurence ]

Advertisements

Poster un commentaire

Classé dans recettes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s