Lotte aux chicons

Petite entrée au fromage de chèvre sur du pain français en l’absence de feuille de brick (reporté au prochain cours). Petite touche de miel en surface pour contraster avec le goût prononcé du fromage.

Fromage de chèvre

Les artichauts sont cuits dans une grande quantité d’eau salée pendant au moins 20 minutes. La cuisson est terminée lorsqu’on peut enfoncer facilement un couteau à l’intérieur.

Artichaut citronné

Quelques feuilles centrales sont enlevées, le foin retiré et on y dépose la farce. Le tout est recouvert par un œuf cru, épices, gruyère. Cuisson forte au grill du four pendant 6, 7 minutes pour coaguler le blanc d’œuf et conserver le jaune liquide.

L'intérieur d'un artichaut sans le foin

Oeuf sur artichaut

Artichaut avant cuisson

La lotte n’est pas un poisson difficile à nettoyer. La peau se retire facilement. Prélever les filets en découpant la chair au plus près de la colonne vertébrale et couper des médaillons de forme homogène.

Découpe de la lotte

Découpe de la lotte

Le plat de poisson est servi avec des chicons sués, quelques morceaux de tomates, des pommes de terre. Le tout recouvert d’une sauce échalotes, fumet de poisson, miel, geuze et crème.

Lotte aux chicons et à la gueuze

Pour le nougatine glacée, l’assiette est recouverte d’un film alimentaire. Un film plastique plus épais entoure l’intérieur de l’emporte-pièce pour faciliter le démoulage. À l’envoi, le dessert est retourné sur assiette (???).

Nougatine glacée

Nougatine glacée

Nougatine glacée

La table décorée et parfumée est une idée de Mireille et … (j’ai oublié ^^).

Décoration de table

Décoration de table

Advertisements

2 Commentaires

Classé dans recettes

2 réponses à “Lotte aux chicons

  1. Marc Coquel

    J’ai essayé la lotte, c’était délicieux. Par contre, n’ayant pas la gueuze sous la main, j’ai utilisé un Chardonnay; le résultat a été un succès. Et j’ai préparé des patates « grelot  » rissolées. Servi avec le Chardonnay, c’était un vrai régal

  2. j’ai essayé vote recette à ma manière. Ai remplacé le gueuze par un vin traditionnel un peu sucré. Comme accompagnement, de la purée d’igname (tubercule africaine) ce fut un régal. Je vous le recommande vivement.

    c.otaliam@yahoo.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s